4 conseils pour bien choisir son nom de domaine ?


Infos pratiques |

Vous avez un projet web ou de création d’entreprise ? Le choix de votre nom de domaine peut-être déterminant.

 

Choisir ou plutôt bien choisir son nom de domaine est une étape cruciale dans le démarrage de votre nouveau projet.

Quels sont les aspects à prendre en compte dans le choix de votre nom ?

1. La disponibilité

Combien de fois nous ne sommes pas confrontés en réunion aux visages défaits de nos clients lorsqu’ils comprennent que ce nom jalousement déposé chez le notaire, ce nom qu’ils ont mis tant de temps à trouver est déjà réservé. Non pas réservé qu’en .be mais aussi dans toutes les autres extensions .com, .eu et même le point .org que tout le monde a oublié.

Et oui madame et monsieur nous sommes en 2017, votre petit nom chéri d’autres y ont déjà pensé et l’on réservé.

Que faire dans ces cas-là ? 

  • Après le temps des larmes, le temps de la réaction. 

  • Vous pouvez contacter le propriétaire du nom de domaine en vue lui faire une proposition de rachat. Pour cela aidez-vous des outils whois en ligne (https://www.whois.net/, https://www.dns.be/).

  • Changer de nom de domaine, et oui le nom de domaine de votre site Internet ne doit pas forcément être celui de votre société, on parle alors d’enseigne commerciale.
     
  • Ajouter un préfixe ou un suffixe à votre nom.

  

2. Le référencement naturel

Il y a quelques années, inclure un maximum de mots-clés dans un nom de domaine influençait considérablement son potentiel en termes de référencement naturel. On a vu fleurir tout un lot de www.chaussurespascher.com, www.createurdesitepro.com, etc.

Depuis Google a modifié son algorithme si bien que cette stratégie n’est plus aussi porteuse qu’auparavant. Cela dit, d’un point de vue clarté du message, on en conserve toute la puissance. Cette technique est donc une des pistes envisagées dans le choix de votre nom de domaine.

 

3. La lisibilité et sa compréhension à l’audition

Au plus, le nom est simple, au plus le nom est audible et sans équivoque mieux c’est. L’aspect chantant est également un élément qui affecte la mémoire émotionnelle. Yahoo, Spartoo sont de parfaits exemples. Eliminez directement les complications, les tirets ou autres lubies de créatifs qui préféreront réserver Kreatif.be, et privilégiez la transmission orale.

 

4. L’extension du nom de domaine

Le choix de l’extension est un vaste débat. Notre conseil est celui-ci.

Choisissez une extension .com ou .eu si vous avez des visées internationales ou non limitantes et que vous ne voulez pas être attachés à un pays.

Choisissez une extension .fr, .be, etc. si vous souhaitez attaquer un marché en particulier ou bien jouer de la connotation belgo belge pour favoriser votre marque.

  

Attention enregistrer un nom de domaine à ne pas confondre avec l’enregistrement d’une marque !

On peut lire dans certains blogs spécialisés dans grand titre accrocheur tel que « réservez votre marque ».

Enregistrer un nom de domaine n’a rien à voir avec l’enregistrement d’une marque. Une marque se dépose par l’intermédiaire d’organisme compétent.

Le dépôt d’une marque se fait sur un nom, un sigle ou les deux0

Le dépôt d’une marque se fait sur une zone géographique donnée.

Les prix sont d’ailleurs en rapport avec le territoire visé et les domaines d’activités attachés au dépôt de votre marque.

 

Il est maintenant possible de déposer votre marque directement en ligne

Benelux France Europe

 

Vous avez un projet ?


Close